Quelle est l’origine du mot ordinateur ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un ordinateur est une machine destinée à traiter de façon automatique et rationnelle les informations. Cette machine n’est pas connue au départ sous le nom d’ordinateur. C’est au fil du temps que ce nom a été adopté et devient populaire. Quelle est l’origine du mot ordinateur ? Vous cherchez activement à trouver une réponse à cette préoccupation ? Vous vous trouvez au bon endroit. Découvrez dans la suite de cet article l’essentiel à savoir à ce sujet.

L’essentiel à savoir sur l’histoire des ordinateurs

Le désir de créer une machine de traitement d’informations est venu du fait que l’homme se voyait incapable de traiter certaines informations en un temps record. Les calculs complexes que l’homme est appelé à réaliser au quotidien constituent un exemple palpable. Ainsi, le besoin de créer une machine capable de solutionner facilement toute sorte de calculs s’est fait ressentir dans plusieurs domaines d’activité.

A lire également : Où obtenir quelques astuces pour le réglage de sa e cigarette ?

Pour satisfaire ce besoin, les premières calculatrices furent créées au XVIIe siècle par Wilhelm Schickard, Pascal et Leibniz. Ces machines étaient en mesure d’effectuer les calculs de base tels que l’addition, la soustraction, la multiplication, la division et même la conversion de monnaie. Après cette grande réussite, Charles Babbage arrive à construire entre 1792 et 1871 une machine qui a beaucoup en rapport avec ce que nous appelons aujourd’hui ordinateur. Mais, il n’était pas possible d’exploiter le plein potentiel de cette machine en raison du sous-développement de la technologie à cette époque. Ce n’est qu’à la veille de la seconde guerre mondiale que Hermann Hollerith et ses collègues créent les premières calculatrices électromécaniques en s’inspirant des travaux de Charles Babbage.

Le besoin d’une machine plus performante n’étant pas toujours satisfait, John Eckert et John Mauchly ont pu créer ENIAC en 1946. Il s’agit en effet de la toute première calculatrice électronique. Et suite à de nombreuses améliorations, cette machine laisse place à ce que nous appelons aujourd’hui ordinateur. Comme vous l’aurez déjà compris, ces types de machine n’ont pas toujours porté le nom « Ordinateur ». Mais d’où est venu ce nom ?

A lire aussi : Comment savoir si on est éligible à la fibre Orange ?

Quelle est l’origine du mot ordinateur ?

Longtemps les ordinateurs ont été désignés sous le nom de calculatrice ou calculateur. Belle preuve jusqu’à aujourd’hui le nom anglais de cette machine assurant le traitement automatique et rationnelle de données est « Computer » qui signifie calculatrice. Mais en 1955 par le biais de la filiale française de la société multinationale américaine IBM le terme ordinateur a été attribué à cette machine.

En effet, le responsable en charge du service publicité de cette filiale, François Girard, a voulu trouver un terme français à la machine électronique IBM 650. Car le terme « Calculateur » ou « calculatrice » désigne en français les machines scientifiques. Pour atteindre son objectif, François Girard en collaboration avec Christian de Waldner (président d’IBM France en ce temps) fait appel au professeur Jacques Perret. Ce professeur de lettre proposa comme nom « ordinatrice électronique ». Ce nom fait référence à la qualité de la machine à ordonner et aussi aux travaux de Babbage. En effet, ce dernier a donné « Ordonnateur » comme nom à l’organe moteur de sa machine analytique.

Grâce à cette proposition du professeur Jacques Perret, les responsables de IBM France ont finalement décidé de nommer leur machine « Ordinateur ». A ce niveau, IBM France voulait garder ce terme comme un nom de marque. Mais ils n’ont pas pu en raison de l’adoption très rapide du terme par le grand public.

Quand parle-t-on d’ordinateur ?

Comme évoqué précédemment, un ordinateur est une machine dont l’objectif est d’assurer le traitement automatique et rationnel des données. Pour jouer à la perfection son rôle, un ordinateur doit remplir certaines conditions qu’on peut qualifier de base. Au nombre de celles-ci, nous avons :

  • Il doit être électronique et numérique ;
  • Il doit être programmable ;
  • Il doit pouvoir effectuer les opérations arithmétiques ;
  • Il doit pouvoir exécuter des programmes sauvegardés en mémoire ;
  • Il doit être en mesure d’exécuter des opérations spécifiques de façon automatique, etc.

En somme, le mot ordinateur a vu le jour en France grâce aux responsables de la filiale française d’IBM qui cherchaient à nommer leur machine IBM 650.

Partager.