Comment savoir si le kéfir est mort ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le kéfir est une boisson fermentée, gazeuse, acide et légèrement alcoolisée. En réalité, c’est une boisson d’origine caucasienne fabriquée à partir du lait de vache, de chèvre et autres. Ainsi il est donc normal de vérifier l’état de votre kéfir si vous l’avez acheté il y a quelque temps.  Découvrez dans cet article, comment savoir si le kéfir est mort.

Comment savoir si le kéfir est toujours en bon état ?

Tout d’abord, il est primordial de savoir que le kéfir est un aliment qui vieillit en peu de temps. C’est pourquoi il est préférable de le consommer rapidement pour éviter de le retrouver en mauvais état. Dans l’apparence et la consistance normale du kéfir, les nodules doivent être blancs et de texture élastique.

Lire également : Envie de remettre au goût du jour votre décoration intérieure ou extérieure ?

Le fait que les nodules flottent ne doit pas vous faire penser que le kéfir est mort. Cependant, des graines grains de kéfir morts ne sont pas de couleur blanche. Ils acquièrent une autre couleur. Ils peuvent être bruns, jaunes, roses. Un kéfir qui meurt peu également se traduit par des nodules qui ne sont plus élastiques.

Ainsi, ils doivent être retirés des autres grains qui composent votre kéfir. Mais si tous les nodules ont changé de couleur, cela signifie que votre kéfir est avarié et qu’il n’est plus bon à la consommation. De même un kéfir qui meurt se traduisant par une odeur déplaisante.

A lire également : Où trouver un plan de travail de qualité ?

Comment conserver les grains de kéfir pour éviter qu’il ne meure ?

Il faut reconnaître qu’il existe plusieurs techniques vous permettant de conserver le kéfir. Ces techniques vous permettent d’éviter la mort de vos grains de kéfir. Il existe trois types de conservation de ces grains.

D’une part, vous avez la conservation par la déshydratation. Cette technique consiste à étaler les grains de kéfir de préférence sur une assiette en plastique afin qu’ils ne collent pas. Ensuite, il faut le laisser sécher à l’air libre. Une fois les grains secs, vous pouvez les conserver dans un bocal en verre ou dans une boite hermétique.

D’autre part, vous avez la conservation par la congélation. Cette méthode vous amène à mettre les grains frais dans une boîte hermétique puis la placer au congélateur. Ces grains congelés peuvent être conservés pendant un an. Enfin, vous avez la conservation au réfrigérateur. C’est la solution la plus simple pour conserver vos gains de kéfir. Cette solution consiste à mettre les grains dans un bocal d’eau sucrée fermé au réfrigérateur.

Comment multiplier le kéfir pour qu’il soit en bon état ?

D’abord, il faut noter que les grains de kéfir n’aiment pas être en contact avec le   métal. Aussi, ils n’aiment pas l’eau chlorée, n’aiment pas les produits d’entretien ni les parfums. Ces différents facteurs empêchent la multiplication des grains de kéfir.

La multiplication de ces grains est fonction des types de kéfir. Chaque type de kéfir dispose d’une manière particulière pour favoriser la multiplication des grains en bon état.

En somme, il faut retenir qu’il existe plusieurs manières pour savoir si le kéfir est en bon état. Aussi la bonne conservation des grains de kéfir garanti la suivit de ces grains.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons