Comment savoir si l’on est atteint de la maladie de Lyme ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La borréliose de Lyme est une maladie transmise lors d’une piqûre de tique infectée par une bactérie. Elle peut dans certains cas entrainer des conséquences invalidantes comme une paralysie partielle des membres et des douleurs articulaires. Les symptômes de cette maladie sont nombreux et varient en fonction des stades de l’infection qui sont au nombre de trois. Nous vous proposons de les découvrir dans cet article.

Les signes de la phase primaire

La piqûre de tique qui constitue la cause de la maladie n’est visible que dans 50% des cas. Elle entraine alors une rougeur en forme d’anneau autour de la zone touchée. Cette rougeur peut survenir entre 3 jours et 6 semaines après la piqûre. Elle est le seul signe spécifique de la borréliose de Lyme. Si vous constatez sa présence sur votre peau, alors il faut rapidement consulter un médecin.

A voir aussi : Le Spa Annamaya, pour des soins au naturel

Cette auréole rouge peut évoluer de plusieurs manières en cas de non-traitement. Elle peut ainsi disparaitre rapidement ou au bout de quelques semaines ou bien s’agrandir pour former un érythème migrant.

En parallèle, il y a des symptômes moins spécifiques notés chez les personnes infectées : fièvres, douleurs articulaires, courbatures… A cela s’ajoutent des ganglions, une sensation d’épuisement, une fatigue, des maux de tête violents, des boutons et des fourmillements. Ces symptômes apparaissent dans les dix jours qui suivent la piqûre de tique.

Lire également : Combien de CBD puis-je prendre par jour ?

Maladie de Lyme : les symptômes de la phase secondaire

Lorsqu’il n’y a pas de traitement à la première phase, la maladie se propage dans l’organisme pour atteindre le niveau 2. Elle touche ainsi les muscles, le cerveau, le système lymphatique et les tissus nerveux. Les symptômes de la phase 1 s’aggravent et de nouveaux apparaissent en fonction des parties infectées.

  • Engourdissement des jambes.
  • Troubles de la vision.
  • Paralysie faciale.
  • Douleurs aux bras, aux jambes, au dos, à la nuque et aux mâchoires.
  • Troubles du rythme cardiaque.
  • Pertes de mémoire.
  • Troubles de la concentration.

Notez que les personnes touchées ne présenteront pas forcément tous ces signes. Elles peuvent juste en développer quelques-uns, à des niveaux d’intensité variables.

maladie de lyne

Le symptôme de la phase tertiaire

Lorsque la maladie atteint la dernière phase, on parle alors de maladie chronique de Lyme. Elle peut se manifester les mois ou les années qui suivent le début de l’infection. D’ailleurs, certains patients peuvent ne pas faire le lien entre ce stade et les symptômes, d’autant plus que ceux-ci peuvent indiquer n’importe quelle autre maladie.

A ce stade, les symptômes sont très variés et diffèrent d’une personne à une autre. Ce sont généralement :

  • des signes cutanés avec un érythème qui continue à se propager. La peau noircit et s’amincit,
  • troubles de la vue, troubles de l’orientation,
  • pertes de mémoire,
  • dépression, agressivité,
  • troubles de la motricité,
  • fourmillements,
  • crampes,
  • tremblements,
  • troubles gastro-intestinaux,
  • acouphènes
  • arthrite

Tous ces symptômes peuvent impacter considérablement sur le quotidien des malades. La plupart se trouvent dans l’obligation de réduire leurs activités professionnelles et sociales.

La maladie de Lyme peut être diagnostiquée aux deux premières phases. Toutefois, il est rare qu’elle le soit au dernier stade étant donné que les symptômes peuvent être associés à plusieurs autres maladies. Dès que vous constatez les premiers signes, allez-vous faire consulter par un médecin.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons