Comment devenir inspecteur de levage ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’homme travaille chaque jour afin de se garantir une certaine sécurité sanitaire et financière afin de profiter de sa vie. Pourtant, le travail devient parfois un risque pour sa santé et pour son organisme. En effet, l’utilisation des gros appareils, sur les chantiers par exemple, possède de nombreux risques de sécurité. Lorsqu’elles ne sont pas fréquemment contrôlées, ces machines peuvent vite engendrer des dégâts matériels et physiques. C’est pour palier à ce genre de phénomène qu’il est important d’avoir un inspecteur de levage.

Qu’est-ce qu’un inspecteur de levage ?

Un inspecteur de levage, par définition, est une personne chargée de contrôler les appareils de levage et de manutention afin d’en vérifier la sécurité et le bon fonctionnement. L’inspection des machines de levage est une tâche obligatoire d’après le Règlement sur la Santé et Sécurité du Travail (RSST). Toutes les entreprises possédant ce type d’équipement doivent donc avoir dans leur équipe un inspecteur de levage ou en engager un pour effectuer l’audit.

A lire également : Namasté : que veut dire « Namasté » ?

Les appareils concernés par le RSST sont :

  • Les grues, treuils, ponts roulants, portiques et appareils similaires ;
  • Les plateformes élévatrices, crics, chariots élévateurs et les engins élévateurs à nacelles.

L’inspection de ces différentes machines permet d’assurer la sécurité du conducteur, de ceux qui s’y trouvent et des personnes environnantes. Elle évite aux entreprises des pertes financières et matérielles, mais rassure également les travailleurs sur leur santé et leur sécurité au travail. Ainsi, pour des raisons légales aussi bien que de sécurité, l’inspecteur de levage doit vérifier que les différents appareils respectent les normes en vigueur.

A voir aussi : Ecandidat Picardie : déposer un dossier de candidature

Quelle formation pour être inspecteur de levage ?

N’importe qui ne peut pas exercer la fonction d’inspection de levage encore appelée fonction de Vérification Générale Périodique. Pour exercer ce métier, vous devez avoir les compétences, mais aussi les qualifications nécessaires. Obtenir ces qualifications passe par de l’apprentissage et des formations théoriques et pratiques qui permettent de connaître les rouages du métier. Il existe différents processus pour finir inspecteur de levage.

Suivre une formation en Vérification Générale Périodique

Une formation dans le domaine auprès d’un établissement qualifié est un moyen d’obtenir une certification pour exercer ce métier. Avant de commencer votre formation, vous devez au préalable vous rassurer que le centre qui vous forme toutes les accréditations. La formation en VGP se fait généralement en trois temps :

  • une formation théorique qui vous permet d’apprendre toutes les informations qui vous seront utiles ;
  • une formation pratique pour vous montrer en temps réel les gestes à pratiquer sur les machines pour les contrôler ;
  • une évaluation sur les compétences théoriques et pratiques obtenues et assimilées au cours des deux premières parties.

Les formations disponibles sur le marché sont généralement en rapport avec un type spécifique de machine de levage. Vous pouvez donc vous inscrire plusieurs fois pour plusieurs appareils de levage différents. Notez que vous aurez à vous exercer plusieurs fois de manières pratiques avant d’obtenir votre diplôme. Les tests d’évaluation sont là pour déterminer si vous êtes effectivement apte à exercer cette fonction.

Suivre le cursus universitaire

Un autre moyen pour devenir inspecteur VGP est de suivre le cursus universitaire et de devenir ingénieur en manutention. Vous devez pour cela avoir suivi le cursus académique normal et obtenu votre Baccalauréat. Après ça, rendez-vous dans une École nationale d’assurances pour prendre les renseignements nécessaires et vous inscrire. Si vous avez déjà une licence, vous pouvez vous inscrire dans une école d’ingénieur afin d’obtenir le diplôme d’inspecteur de levage. Sachez que l’inscription est possible même si vous possédez une licence en droit, en économie ou en gestion.

Le métier d’inspecteur de levage est prometteur et très rentable, surtout dans le domaine de l’assurance. Néanmoins, il est important de garder à l’esprit que vous exercez cette fonction pour assurer la sécurité de nombreuses personnes. Des vies étant en jeu, ce métier doit être exercé avec la plus grande rigueur et une honnêteté à toute épreuve. Un bon inspecteur VGP doit posséder des qualités telles que l’esprit analytique et une bonne capacité relationnelle. Ce doit être aussi un observateur qui a le sens du détail et des priorités. Il doit exercer ses fonctions en étant en conformité avec la loi et les règles de son métier.

Partager.