5 effets néfastes insoupçonnés de l’alcool sur la santé !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Bien qu’étant une source de plaisir, l’alcool fait plus de mal que de bien à l’organisme. Ses conséquences sur la santé sont assez ravageuses. Il est important de comprendre le danger que représente l’alcool pour votre corps. Voici 5 effets néfastes de l’alcool sur la santé.

L’anxiété et l’insomnie

La consommation régulière de l’alcool provoque souvent un état d’anxiété qui se traduit par l’inquiétude, la peur ou toute autre émotion désagréable. Parfois, cette anxiété peut être aiguë lorsque vous ingurgitez une grande quantité et un suivi médical devient alors nécessaire. Optez pour la meilleure bière sans alcool pour préserver votre santé.

A lire aussi : Probabilité cheveux roux et yeux verts : facteurs et statistiques

Par ailleurs, contrairement à une croyance populaire, l’alcool ne favorise pas le sommeil. En réalité, il réduit considérablement vos habitudes de sommeil. Lorsque vous habituez votre organisme à l’alcool, vos nuits sont perturbées par de fréquents réveils et un dérèglement constant de vos phases de sommeil vient s’ajouter.   

Les cancers et la déshydratation

Un fort taux d’alcool dans le sang peut provoquer des cancers. En cas de consommation abusive, les parties du corps comme la gorge, l’œsophage, le colon, le foie ou encore les seins chez la femme sont exposées au cancer. Certains de ces cancers sont redoutables, car ils entraînent rapidement la victime à la mort.

A lire en complément : Comment perdre du poids ?

D’un autre côté, l’alcool possède une propriété diurétique qui provoque la déshydratation du corps. Elle devient chronique lorsque la quantité ingurgitée devient importante. Parmi les signes récurrents, on retrouve les maux de tête, les douleurs dans la nuque et le dos et surtout la fatigue. Pour le sportif, cet état de déshydratation freine ses performances et donc sa progression.

La cirrhose et la perte de l’appétit

Une fois dans l’organisme, l’alcool ne subit aucune transformation jusqu’à son passage dans le sang. À ce stade, il atteint toutes les parties du corps. Heureusement, le foie se charge de l’éliminer. Cependant, lorsque la quantité d’alcool est importante, il n’arrive plus à l’évacuer.

Il perd alors ses capacités de synthèse et d’élimination des substances toxiques : c’est la cirrhose du foie. Elle détruit peu à peu cet organe digestif précieux pour l’organisme.   

L’alcool peut avoir aussi un impact négatif sur l’appétit. Vous perdez le goût de la nourriture et vous développez un intérêt particulier pour l’alcool. Ensuite, vous perdez du poids, car votre corps ne reçoit plus les éléments nutritifs dont il a besoin pour se développer.

Les troubles de la mémoire et les maladies cardiovasculaires

La consommation excessive d’alcool peut également provoquer des troubles de la mémoire. Elles se traduisent par une diminution de la matière grise qui entraîne une baisse des aptitudes intellectuelles, les troubles de la concentration, les trous de mémoire, la maladie d’Alzheimer, etc.

Un taux élevé d’alcool dans le sang représente une source des maladies cardiovasculaires. Vous êtes ainsi exposé à des risques d’arythmie cardiaque, d’infarctus, d’AVC, d’hypertension artérielle et même de mort subite en cas d’abus.

Le dysfonctionnement des reins et la perturbation de l’évolution du fœtus

Une consommation immodérée d’alcool perturbe le fonctionnement des reins, car ces derniers deviennent trop sollicités. Par conséquent, ils n’arrivent plus à éliminer l’alcool ingurgité et perdent leur capacité de filtration du sang.

Chez la femme, trop d’alcool dans le sang est dangereux pour le fœtus. L’enfant peut naître avec des troubles physiques ou mentaux. Il est conseillé de ne pas en boire du tout pendant la grossesse. Il en va du bien-être de la mère et du bébé.

Partager.