Comment éviter frais de notaire ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En réalité, les frais de notaire se révèlent assez inhérents à toutes les transactions immobilières. Ceux-ci représentent 8 % du prix de vente dans le mobilier ancien contre 3 % dans le neuf. Certes, ils sont théoriquement fixes. Mais, certaines astuces permettent de les baisser. Lesquelles alors ? Découvrez-les au travers de cet article !

Éviter les frais de notaire : négocier les émoluments du notaire

Il convient de retenir que les frais de notaire ne se négocient pas aisément. Car, ils comportent 80 % des taxes fixes que prélèvent le gouvernement et les collectivités locales. Les émoluments du notaire, autrement dit : la rémunération du notaire ne représente qu’une intime partie du prix de vente.

Lire également : Comment devenir inspecteur de levage ?

Non seulement ceci, ils reçoivent encore une réglementation des activités. Cependant, n’hésitez pas à consulter les notaires pour négocier leur rémunération. Vous ne perdrez rien ! Parce que la consultation du notaire se rend à titre gratuit au-delà de la rédaction de l’acte du compromis de vente. Notez bien que depuis la loi Macron de 2016, les notaires accordent 10 % de réduction au maximum à leur client.

A lire aussi : Qui est Julie Jardon ?

Surtout quand le prix de la vente dépasse les 150 000 €. Lorsque le notaire applique cette remise, il appliquera cela à tous les clients dont la somme de transaction est supérieure à 150 000 €. N’oubliez notamment pas que pour la transaction inférieure à 150 000 €, la rémunération du notaire se planifie à 10 % du prix du bien.

Éviter les frais de notaire : déduire la valeur des meubles qui garnissent le logement

Un bien immobilier acquis pourrait comporter des équipements intérieurs. Entre autres, il y a la cuisine équipée, les meubles de salle de bains, les appareils électroménagers, les abris de jardins, etc. Ces accessoires ne concernent pas les frais de notaire. Pour réduire ses frais de notaire, évaluez les équipements et meubles qui embellissent le logement. Dans le même temps, vous pourrez soustraire leur valeur du prix de vente.

Basez-vous sur les factures et la période de rénovation pour déterminer la valeur des équipements à déduire. Le coefficient de vétusté peut éventuellement être appliqué. Vous devez aussi indiquer le prix de vente de la maison et la valeur des équipements de manière séparée sur le compromis de vente.

Avec cette astuce, la somme sur laquelle le notaire définira le frais des acquisitions sera peut coûteuse. Toutefois, sachez que le montant des meubles ne doit pas dépasser les 5 % du prix de vente de la maison, pour éviter tout risque de contrôle fiscal. En réalité, la rémunération du notaire ne représente que 10 % des frais de notaire, autrement dit, 1 % du prix de vente total.

Éviter les frais de notaire : soustraire la somme des frais d’agence

Avez-vous sollicité une agence immobilière pour acheter votre logement ? Gardez bien à l’esprit que le paiement des frais d’agence séparé, ils se déduiront des frais de notaire. Au même titre que les équipements et meubles qui composent le logement. Ainsi, les frais de notaire seront évalués sur le montant net vendeur et non pas sur le coût global de la transaction. Seul le mandat peut préciser si c’est au vendeur ou à l’acheteur de régler les frais d’agence.

Le montant, pour qu’il soit déduit des frais de notaire, notifiera que c’est à l’acheteur de régler le montant demandé. Lorsque le mandat notifiera que les frais d’agence sont à la charge du vendeur, ils seront embarqués dans le calcul des frais de notaire.

En revanche, l’acheteur peut demander la réécriture de ce mandat dans le but de payer séparément les frais d’agence. Par ailleurs, pour un achat dans le neuf, les frais de notaire sont deux fois moins élevés que dans l’immobilier ancien. Vous compterez entre 2 % et 3 % du prix de vente contre 7 % à 8 % dans l’ancien.

Les frais de notaire : de quoi s’agit-il réellement ?

Pour la rédaction du vrai acte, la réglementation impose que la vente des actions immobilières passe devant le notaire. Ceci invoqué le paiement des frais de notaire pour le propriétaire du logement. Les frais de notaire constituent de débours et de frais qui ne sont que des sommes acquittées par le notaire pour le compte du client.

Partager.