130cv combien de chevaux fiscaux ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La plupart des véhicules en circulation disposent de cheveux fiscaux qui leur sont propres. Ces chevaux fiscaux font partie des unités de mesure les plus connus. Si votre voiture dispose de 130cv et que vous souhaitez savoir à combien de chevaux fiscaux elle équivaut, vous faites bien de lire cet article. Nous vous apportons tous les éléments de réponse.

Cheval fiscal : qu’est-ce que c’est ?

Le cheval fiscal est l’une des unités de mesure les plus connues. Il est généralement noté CV et est utilisé pour calculer la puissance fiscale d’un véhicule. C’est grâce à ce calcul qu’il est d’ailleurs possible de connaitre la puissance théorique du moteur d’une voiture. Ainsi, des chevaux fiscaux ont été instaurés par le gouvernement dans le but d’élaborer des cartes grises pour les véhicules. C’est avec ces certificats d’immatriculation que les conducteurs de voitures peuvent être soumis à des impôts. Il s’agit ainsi de taxes régionales qu’ils ont l’obligation de payer désormais.

A lire également : Pourquoi les plaques d'immatriculation belges sont rouges ?

Pour savoir où se trouvent les chevaux fiscaux, il faut vérifier simplement sur un côté du certificat d’immatriculation. Ils sont généralement inscrits au niveau de la mention intitulée P.6. Il faut rappeler que le coût de cette unité de mesure varie en fonction des zones de la France. Mais il faut prévoir en moyenne 27 euros étant donné que ce prix varie entre 27 et 52 euros.

Combien de chevaux fiscaux pour 130cv ?

Pour calculer les chevaux fiscaux d’une voiture, il faut tenir compte de son modèle. En effet, ce calcul varie en fonction des types de moteurs des voitures. Ainsi, il existe deux différentes formules qui permettent de calculer les chevaux fiscaux. Il s’agit entre autres de la formule de 1998 et celle de 2020.

A lire en complément : Quand changer courroie de distribution peugeot partner tepee ?

Formule de calcul des chevaux fiscaux de 1998

Instaurée dans les années 1998, la première formule qui permet de calculer le CV concerne les voitures ayant un moteur thermique. Cela s’explique par le fait que ces véhicules dégagent du CO2. Avant de poser la formule, il est important de clarifier d’abord certains signes inclus dans cette formule.

Le PF correspond à la puissance fiscale en CV. Quant au CO2, il équivaut au volume de CO2 dégagé en gramme/kilogramme. Pour finir, le P est égal à la véritable capacité du véhicule. Ainsi, cette formule se présente comme suit : PF= (CO2/45) + (P/40) 1,6.

Formule de calcul de CV de 2020

La formule qui a été fixée en 2020 pour calculer la valeur de la puissance fiscale concerne les voitures à moteur électrique. Elle se pose comme suit : (0,00018 × P 2) + (0,0387 × P + 1,34). Cette opération donne un résultat de 6,641 CV. Il revient donc au conducteur de choisir la formule idéale en tenant compte du modèle de son véhicule.

Les CV ont-ils une influence sur les assurances automobile ?

Les véhicules provoquent pour la plupart du temps des accidents dans la circulation. C’est pourquoi les organismes d’assurance font souvent une majoration de primes. Cependant, cette augmentation ne peut en aucun cas être une entrave pour les négociations. L’assuré est donc dans le plein droit de faire une négociation auprès de son assureur. La plupart des assureurs appréhendent généralement les véhicules dont les pièces ont été remplacées. En effet, ces pièces sont souvent rares sur le marché, ce qui explique cette crainte des organismes d’assurance. Une personne qui possède un véhicule dont les pièces ont été changées ne devrait ainsi pas être surprise face à une majoration.

Il se peut donc que l’assureur décide d’augmenter le coût des garanties en rapport avec les pièces d’occasion. Pour la majorité des organismes d’assurance, les jeunes conducteurs constituent aussi un réel danger lorsqu’ils sont en circulation. Ils évaluent donc la performance d’une voiture en se basant sur ses chevaux fiscaux. Au cas où ses chevaux fiscaux arrivent déjà à six, elle est considérée comme une voiture ayant une forte puissance. Un organisme d’assurance peut donc ne pas vouloir assurer un jeune conducteur possédant une voiture dont la valeur des chevaux fiscaux dépasse 6. Il existe, par ailleurs, certains assureurs qui acceptent les contrats avec les jeunes conducteurs tout en augmentant le montant de la prime d’assurance.

Partager.